Température Parasol.

© Getty Images

Les situations météo propices aux canicules

27/02/2020

Les vagues de chaleur se produisent dans des conditions anticycloniques durables, avec de l’air chaud qui remonte des pays du Sud.

Comment anticipe-t-on une canicule ?

Les épisodes de canicule sont prévus par les modèles de prévision numériques classiques. Voir notre vidéo pour tout comprendre.

Un phénomène de blocage

L'été, la position de l'anticyclone dit « des Açores » détermine le type de temps qu'il fait sur la France. Quand cet anticyclone est positionné sur les Açores, le temps est plutôt frais. Les dépressions peuvent alors librement circuler sur l'Europe.

Si l'anticyclone s'installe sur le nord ou l'est de l'Europe, le temps est plutôt chaud sur notre pays. Les hautes pressions forment un obstacle au passage des perturbations atlantiques. Les vents d'est et du sud apportent de l'air chaud et sec sur la France. Si ces conditions perdurent, un épisode de canicule peut s'installer parfois plusieurs jours, voire une semaine ou davantage. Les météorologistes qualifient ces situations de « phénomène de blocage ». C'est ce qui s'est produit en août 2003 sur une durée et une étendue géographique toutes deux exceptionnelles.

Ci-dessous, les 3 images satellite NOAA16-et 17 montrent une situation de blocage durant la canicule d’août 2003.

Situation de blocage sur la France le 2 août 2003. © Météo-France.

Situation de blocage sur la France le 10 août 2003. © Météo-France.

Situation de blocage sur la France le 12 août 2003. © Météo-France.

Pour en savoir plus

La canicule d'août 2003 a été exceptionnelle par sa durée (deux semaines) entre le 1er et le 15 août, son intensité et son extension géographique. L'été 2003 est le plus chaud jamais observé depuis 1950. Lire notre article « Retour sur la canicule de 2003 ».

hello world
'87234'