Orages Orage, cumulonimbus et averses

Météo-France

Qu’est-ce qu’un orage ?

27/02/2020

Éclairs, coups de tonnerre, fortes pluies, bourrasques… autant de manifestations qui peuvent survenir lors d'un orage. Pourquoi et quand se produisent les orages ? Quels en sont les signes annonciateurs et les dangers associés ? Comment se protéger de la foudre ? Que se passe-t-il au cœur des cumulonimbus ?

Caractéristiques des orages

Un orage est un phénomène atmosphérique, caractérisé par une série d'éclairs et de coups de tonnerre.

Un éclair peut se déclencher à l'intérieur du nuage, entre deux nuages, ou entre le nuage et le sol ou un aéronef (on parle alors de foudre).

Foudre, éclair et tonnerre sont classés parmi les électrométéores*.

L'orage est toujours lié à la présence d'un nuage de type cumulonimbus, dit aussi nuage d'orage.

Il est souvent accompagné par un ensemble de phénomènes violents : rafales de vent, précipitations intenses parfois sous forme de grêle et quelquefois de vents rabattants, de trombe ou tornade.

* Un électrométéore est une manifestation visible ou audible de l'électricité atmosphérique sous forme soit de décharges discontinues d'électricité (éclair, tonnerre), soit de phénomènes plus ou moins continus (feu Saint-Elme, aurore polaire).

La formation des orages

Les orages se forment lorsque l'atmosphère est instable, avec de l'air chaud près du sol et froid en altitude.

Pour qu'un orage éclate, il faut qu'un puissant courant ascendant donne naissance à un cumulonimbus. Si une répartition judicieuse des vents et des températures dans la masse d'air peut suffire à elle seule à déclencher cette ascendance, un petit coup de pouce est souvent nécessaire.

Sur terre, deux phénomènes aident au déclenchement des ascendances :

  • le relief qui force l'air emporté par le vent à s'élever le long des pentes ;

  • l'échauffement des basses couches atmosphériques au contact du sol lors des journées ensoleillées d'été.

L'orage est généralement un phénomène de courte durée : de quelques dizaines de minutes à quelques heures. Il peut être isolé (orage dû à la présence de reliefs ou causé par le réchauffement du sol en été) ou organisé en ligne (dite « ligne de grains »).

Dans certaines conditions, des zones orageuses peuvent se régénérer sans cesse au même endroit ou bien s'y succéder. Ils provoquent ainsi durant plusieurs heures de fortes précipitations qui peuvent conduire à des inondations.

Parfois, après la survenue d'un premier orage, on peut observer dans un second temps la formation d'un arc orageux circulaire centré sur la zone où s'était produit l'orage initial.

Les signes annonciateurs d’un orage

  • Le ciel s'assombrit rapidement, durant les orages les plus violents il peut devenir d'un noir d'encre. Plus il est sombre, plus le nuage est épais.

  • Le vent se renforce et tourne à la bourrasque. Ces rafales précèdent souvent de fortes pluies.

  • En montagne, on peut observer des lueurs à l'extrémité des objets pointus (feux de Saint-Elme) ou entendre des bourdonnements diffus. Ces signes indiquent l'imminence de la foudre.