Arc-en-ciel et mirage

La lumière nous joue parfois des tours ! Des phénomènes optiques, appelés photométéores, apparaissent dans certaines conditions atmosphériques. Arcs-en-ciel, halos, couronnes, ou irisations, sont liés à la réflexion ou à la réfraction de la lumière dans l'atmosphère ! Les ciels crépusculaires et les aurores boréales sont parmi les plus connus de ces phénomènes.

Photométéore Arc-en-ciel.

© Michel Buffet - Météo-France.

Qu’est-ce qu’un arc-en-ciel ?

02/03/2020

L'arc-en-ciel apparaît sous la forme d'un groupe d'arcs de cercle concentriques. Il présente les couleurs successives du spectre de la lumière visible, depuis le violet jusqu'au rouge, en passant par le bleu, le vert, le jaune et l'orangé. Son centre se situe toujours dans le prolongement de l'axe partant du soleil à l'œil de l'observateur. Il est produit par la réfraction et la réflexion de la lumière de l'astre sur un écran de précipitations liquides.

Photométéore Petit halo dans le ciel de La Réunion.

© Jean-Paul Gaucher - Météo-France

Les photométéores

03/03/2020

Du grec meteôra (suspendu dans l'atmosphère), un météore désigne un phénomène observé dans l'atmosphère ou à la surface du globe. Un météore peut se produire sous forme de nuage, de précipitation, de dépôt ou suspension de particules aqueuses (hydrométéores), de poussières en suspension (lithométéores). Le terme météore caractérise également une manifestation de nature électrique (électrométéores) ou optique (photométéores).