Planète Athènes - vue aérienne sur l'Acropole

Getty Images

Europe : chaleur historique en Méditerranée orientale

19/05/2020

Une vague de chaleur historique touche depuis le week-end dernier le Sud-Est de l'Europe, de l'Italie à la Méditerranée orientale. L'Italie, la Grèce, Chypre, la Turquie n'avaient jamais eu aussi chaud au mois de mai.

Une masse d'air exceptionnellement chaude en provenance d'Afrique subsaharienne a été aspirée en direction de l'Europe tandis que l'Europe du nord connaissait des températures remarquablement fraîches.

Records nationaux de chaleur en mai

La Turquie n'avait jamais eu aussi chaud en mai. Dimanche 17 mai dernier, le record mensuel national de chaleur a été battu avec 44,5 °C à Tire (province d'Izmir). Le même jour, les températures ont souvent atteint des niveaux record pour un mois de mai : on a ainsi relevé 43 °C à Antalya, battant de plus de 4 °C le précédent record mensuel de 38,7 °C et 42,6 °C à Aydin, améliorant les 41,7 de la veille.

En Grèce, le mercure a également atteint des niveaux jamais mesurés en mai. Avec 41,8 °C à Plora et 40,8 °C à Gortyna, en Crète, samedi 16 mai, au moins deux stations ont amélioré le record national de chaleur pour un mois de mai.

On a enregistré 40,6 °C à Nea Filadelfeia, en périphérie d'Athènes. C'est la première fois depuis qu'il existe des mesures que la barre des 40 °C est franchie au mois de mai sur l'Attique et dans la région d'Athènes.

En Italie, les 39,9 °C relevés le 16 mai à Palermo Punta Raisi (aéroport) en Sicile constituent aussi le nouveau record de chaleur italien pour un mois de mai dans le réseau synoptique homologué par l'OMM, dépassant les 39,4 °C Trapani du 23 mai 2006. Le record national mensuel italien dans le réseau secondaire reste 41,9°C à Catenanuova (Sicile) le 6 mai 2015.

À Chypre, il a fait 42,5 °C à Paphos le 17 mai. Une telle température est un record absolu tous mois confondus pour cette station et un record national mensuel.

hello world
'568435'